Une fois n'est pas coutume, Zou vous emmène en balade. Oui, une petite promenade familiale toute simple qui longe la mer au départ de Carry-le-Rouet.

C'est une des premières visites que j'ai faite quand je suis arrivée dans la région et j'ai été soufflée par les paysages !

photo 1

L'accès est très facile : une fois sur le petit port de Carry, il suffit de longer le quai du côté droit (quand on regarde la mer), de grimper les escaliers et de suivre le sentier !

La Piste du Lézard est une balade d'une heure à peu près sur le sentier du littoral, avec 10 "bornes" explicatives sur la faune et la flore environnante. Les lézards, l'érosion, la végétation tout y passe ! J'avoue ne pas lire forcément les explications, la vue se suffit en elle-même ! Impossible de se perdre, il suffit de longer la côte. C'est plat, pas besoin de chaussures spéciales.

Ce que j'aime par-dessus tout sur cette piste : les odeurs. Ca sent les figuiers et les pins, on entend le bruit de la mer en fond : on est vraiment en Provence !

Ma borne préférée est la première : le petit phare sur ce bout de roche balayée par le vent a un je ne sais quoi de lunaire, ça me fait penser à la couverture de l'Etoile Mystérieuse de Tintin, pas vous ? Il faut s'y rendre un jour de tempête ou de mistral, les vagues qui s'écrasent sur le phare valent le détour !

photo 2

Les Plus :

- La facilité d'accès

- La proximité de Carry : le port, les glaciers et la petite plage. On peut donc venir passer la journée ou demi-journée dans le coin, la promenade n'est pas le seul centre d'attraction.

- Le côté pédagogique des panneaux

photo 4

- La beauté du paysage

Les Moins :

La promenade n'est pas accessible en poussette : il y a des petits escaliers tout du long. Donc dégainez les porte-bébés. Les enfants d'au moins 2/3 ans peuvent marcher facilement le long du sentier qui n'est pas très long. D'autant plus qu'on peut faire demi-tour facilement.

Qui dit facilité d'accès dit "bordel y a du monde" ! Vous ne serez pas seuls à vous extasier sur la vue ! A faire en semaine, le vendredi après-midi ou le samedi, moins bondés que le dimanche !

photo 3

Le manque de "sauvage" : il y a du monde, les gens ne se gênent pas pour jeter leurs papiers par terre, les cafés de bord de mer pullulent. Ici on est pas au bout du monde et on se retrouve parfois à la queue-leu-leu : une balade fa-mi-liale ou vous a dit !

Zou ou pas Zou ?

Zou bien sûr ! Mais pour ne pas faire le détour exprès, essayez de coupler la balade avec autre chose : une pause crêpe sur le port, un moment de jeux sur la plage ou les Oursinades, pourquoi pas ?